Etude sur le marché du travail de Brussels Airport

Tine Vandekerkhove, Tim Goesaert, Ludo Struyven
Mai 2019
Un premier rapport sur les tendances de l'emploi direct à Brussels Airport

Un nouveau analyse sur les tendances de l'emploi à Brussels Airport a été réalisé par HIVA-KU Leuven pour le compte du centre de l'emploi de l'aéroport. L'analyse est aujourd'hui l'étude la plus complète et la plus transparente sur l'emploi direct à l'aéroport.

On obtient une idée du type d’emplois proposés à l’aéroport et du profil des employés : l’endroit où ils vivent, la répartition hommes-femmes, leur âge, etc. Les données sur les travailleurs ont été compilées en repartant de l’ensemble des employeurs actifs à l’aéroport.

Ce qui confère son authenticité au marché du travail de l'aéroport, c'est sa composition hétérogène en 3 pôles et 18 secteurs :

  • Le premier pôle est celui de l’aviation, avec des emplois dans le transport aérien et la manutention aéroportuaire, représentant 40,1% du nombre total d’employés à l’aéroport.  
  • Le deuxième pôle est constitué des autres fonctions liées à l'activité aéroportuaire qui soutiennent le premier groupe dans des secteurs tels que la manutention et le stockage du fret, les services postaux et de messagerie, ainsi que la surveillance et le nettoyage industriel.  50,4% du nombre total d'employés travaillent ici.  
  • Enfin, il existe un troisième pôle, celui des affaires. Il s'agit d'un pôle récent où l'emploi a atteint 9,5% du nombre total d'employés en 2017.

Sur les 23 836 employés, 73,9% (17 106) viennent de la Région flamande. 3 617 employés (15,7%) viennent de la Région de Bruxelles-Capitale, principalement de la ville de Bruxelles et de la zone du canal. L'aéroport compte 2 398 employés (10,4%) de la Région wallonne. La distance à parcourir est généralement plus grande pour les profils spécialisés.